Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2014

Bébé in love

Mes hommes et moi on vit un peu en autarcie.
Enfin, mon homme va bosser et sort avec ses potes lui.
Mais bizarrement pour l'instant de mon côté je ne pourrais pas sortir et me détacher de mon fils. Je dis pas des fois ça me pèse. On est beaucoup trop fusionnel (surtout quand par ex il demande à téter toutes les heures pendant toute une après-midi)
Je l'ai déjà laissé à son père plusieurs fois pour aller à la poste, la boulangerie, mais j'ai beaucoup de mal à être séparée de lui plus longtemps. J'en fais même des cauchemars la nuit (on me l'enlève ou il retourne dans sa couveuse)
Pire quand il dort trop longtemps des fois j'avoue j'ai envie de le réveiller.

Dire que c'est absolument l'inverse de ce que je voulais faire avant de tomber enceinte.. Ce n'est pas la maman que je m'attendais à devenir en tout cas. Mais bon c'est aussi les circonstances. Ce n'est pas l'accouchement que j'attendais non plus.
On s'adapte.
Ça ne se fait pas sans heurts et sans cris. Mon corps est pris d’assaut. Je bouille parfois jusqu'à exploser comme une cocotte minute. Et ne veux plus personne à moins d'un mètre.
Mon homme est une péninsule de patience..
Il vit tout de l'extérieur avec une objectivité que je n'ai pas.
Il n'est pas parfait, même souvent très maladroit mais il ne se laisse jamais intimider par mes crises d'angoisse.
Il m'a donné toute la place avec mon fils
(notamment l'allaitement exclusif)
Il a écouté mes moindres petites demandes, mes plus honteux caprices aussi.
Tous les jours il me dit que je suis belle que je le fais bander, que je suis une super-maman.
Tous les jours il me rassure.
Il est mon binôme, mon co-équipier, mon coach, mon masseur et cuisinier à domicile, mon ombre.
Mon tout mon roi quoi.

À l’hôpital on faisait beaucoup moitié moitié.
Depuis qu'on est rentré c'est moi qui n'arrive pas à me détacher de mon petit. J'ai besoin de l'habiller, le laver, lui changer les couches, tenir la poussette et mon homme doit finir par me le prendre des mains pour l'avoir un peu aussi.
On sait que c'est le traumatisme du temps passé en néo nat.
De la séparation.
De toutes ces infirmières qui l'ont touché, lavé, soigné, parlé, rassuré.. avant moi.
Qu'il va falloir que je me fasse violence pour le partager un peu plus.
Mais clairement je ne suis pas encore prête (du tout)

Heureusement on commence quand même à sortir, à reprendre nos habitudes, l'enchainement des vides greniers le week-end. Dans sa poussette ou dans l'écharpe de portage. Il chine avec nous. Les gens sont gênés ou intimidés quand il se met à les fixer de ses yeux bleus/gris et honteusement j'en profite un peu (des fois) pour négocier..

J'ai pris tellement de plaisir à faire mon shopping sur le web (à cause de notre retraite forcée) que je n'ai plus envie d'aller faire les magasins comme à Paris avant. C'est quand même tellement plus pratique. Je connais ma taille dans toutes les marques que j'achète.
Et j'ai surtout plus de choix
(parce qu'il faut bien avouer que le parti pris des boutiques lyonnaises n'est pas souvent ni osé ni rock'n'roll) (juste à part certaines chouettes subtilités néo bourgeoise quelque fois)

Ces rencontres inattendues sur ebay : je remporte une enchère sur un Petit Bateau et règle tout de suite, la nana me renvoie un mail d'excuses l'article est taché, je réponds que ça peut arriver, elle me rembourse, on papote, 5 jours après je reçois l'article réparé avec un dessin de son petit..
Donc oui la zen attitude ça vous renvoie un karma plein d'amour (même de la part de parfaits inconnus)
(bon ok pas toujours non plus mais souvent quand même)

À ce sujet d'ailleurs il faut que je parle aussi de Dino Deluxe chez qui j'avais trouvé un superbe hochet (hochet devenu doudou malgré lui, celui avec lequel il adore s'endormir en le mettant sur son nez) et que l'on a perdu un dimanche sur une brocante. Le même dimanche j'ai envoyé un mail désespéré pour savoir si par miracle il leur en restait car je ne le voyais plus sur leur site. J'ai reçu un message dans l'heure, ils en avaient retrouvé un dernier dans leur stock (Ô joie et allégresse) et le mardi matin suivant on recevait le hochet..
Mais tout de même whouaou, d'attentions j'en attendais pas autant.
Et puis tadam le mardi soir la grand mère qui nous appelle pour dire qu'elle l'a retrouvé au fond du pli de son fauteuil..
Le destin s'est occupé de nous dire oh les parents si vous ne voulez pas passer pour les Thénardiers pensez à avoir le doudou de votre fils en double !
(ok merci destin)

IMG_20140219_141250.jpg

Commentaires

maman poule !!
;)) (bon mais je te préviens je viens t'arracher de force à lui si en 2015 t'es toujours collé à lui hein !!! je vais finir par être jalouse lol
(cela dit j'avoue : excellent karma)

Écrit par : Jen | 01/04/2014

ouai je compte sur toi hein ^^ merci

Écrit par : Charl' | 05/04/2014

Les commentaires sont fermés.