Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2015

(r)é(sur)rection

Il a suffit d'un déménagement pour retrouver une vie plus ou moins normale
Le fait d'avoir sa chambre a dû le motiver à dormir enfin comme un grand.
À presque deux ans.

Il est même quasi sevré.

J'en reviens encore pas vraiment d'avoir allaité aussi longtemps.
J'en reviens encore moins de dormir pratiquement comme avant.
Je suis redevenue humaine.

Je n'étais plus humaine.
8yhr21.jpg
Les choses paraissent impossible à réaliser quand on est en grave manque de sommeil.
Tout devient inaccessible.
Sombre et laborieux.

J'ai dit (fuck off) stop le jour où on est tous les trois sortis de chez l'orthophoniste
après l'avoir écouter une heure nous faire une thérapie familiale à la mords-moi-le-zob
tout en incriminant l'allaitement dans les difficultés de mon fils à parler.
tumblr_m4sepr5iC71r8th2o.gif

L'allaitement cette source de mythe...


Donc nous voilà dans ce nouvel appart,
Lyon à nos pieds dans le salon,
le Mont-blanc dans la cuisine.

Un peu au septième ciel.

L'embourgeoisement inespéré
(mais un peu mérité)


Je vais pouvoir souffler un peu.


Ah j'allais oublié..
ça fait 10 ans que j'ai commencé à écrire dans ces blogs
(10 ans Jen !)